Politique éditoriale

Politique éditoriale

RMé est un outil au service de la formation initiale et continue des enseignants. Elle s’adresse aux enseignants du primaire et du secondaire, y compris du spécialisé, qui enseignent les mathématiques, aux formateurs de terrain ou universitaires, aux chercheurs en didactique des mathématiques et aux étudiants en formation initiale, mais aussi à toute personne désireuse de s’informer sur les travaux récents ou de partager des expériences touchant à l’enseignement et à la didactique des mathématiques.

Sa politique éditoriale vise à :

  • proposer des articles sur l’enseignement et/ou la didactique des mathématiques liés à l’enseignement de tous niveaux, et en particulier du spécialisé pour lequel le manque de moyens d’enseignement et de propositions d’activités adaptés est souvent souligné par les professionnels de ce secteur;
  • contribuer à la réflexion sur l’enseignement des mathématiques en Suisse romande, dans une dynamique d’innovation dans les établissements scolaires, pour favoriser le dialogue et la continuité entre les degrés d’enseignement de l’école primaire à l’université;
  • créer un espace de communication et de valorisation des recherches menées en didactique des mathématiques en Suisse romande en constituant entre autres, un support pour la publication de travaux d’étudiants en formation initiale d’enseignants;
  • entretenir la mémoire collective par la publication d’anciens articles;favoriser une réflexion sur l’usage des moyens d’enseignements officiels de mathématiques dans les classes en lien avec le Plan d’Etudes Romand, en proposant, entre autres, des scénarios d’utilisation des activités, des exemples d’expérimentations d’activités dans des classes, accompagnés d’une analyse didactique, des suggestions d’évaluation, etc...;
  • mettre à disposition des informations d’actualité diverses (parution de livres, de revues, congrès, etc.) actuellement éparpillées;
  • maintenir et renforcer des collaborations avec d’autres revues francophones.

Au-delà de la Suisse Romande, la revue se veut ouverte sur le monde francophone. En outre, dans l’esprit d’intégration du Plan d’Etudes Romand, la revue peut également accueillir des articles sur les sciences de la nature.